Des questions? Appelez-nous: +1 (438) 504 2164

le comme de 2XECO

Home / le comme de 2XECO

Plancher économique et écologique

Brève histoirique de 2xECO. Le mot écologique et la technique de markéting basé dans la sensibilisation du public et l’importance de la planète ont été pris dans notre opinion afin de vendre encore plus cher, nous ne sommes pas d’accord! Avec notre effort d'artiste et la qualité de débrouillardise d’artiste, nous allons prouver le contraire.

Nous avons deux anecdotes à vous raconter dans notre 2xECO une c'est pour le bois franc et le bois de ingénierie qui sont des processus semblable à la fabrication et le dernier c'est le plancher stratifié et ou laminé.

Bois franc:

Vous allez être impressionnés de prendre connaissance dès le départ pour la fabrique de plancher en bois franc, 50% de l'arbre coupé est déjà destiné aux déchets et que certaines compagnies de fabrication consiante ont trouvé quoi faire et d'autres ont négligé quoi faire avec ou tout simplement ne sont pas capables de recycler les déchets par manque de budget au d' imagination.

Dans ce qui nous concerne, notre initiative et imagination, là où a pris naissance notre projet 2Xeco, c'est dans une ligne de production de bois à l'étape de la coloration où l'on donne une teinture une couleur aux bois. Ce sont des rouleaux géants qui appliquent les couleurs, certains manufacturiers font bien l’effort de nettoyer ces rouleaux entre une couleur et l'autre. Impossible de faire ce nettoyage à la perfection alors la conséquence est dès qu'une fois débute la machine entre une couleur et l' autre, il reste des traces de l' ancienne couleur mélanger avec la nouvelle production de couleur alors se produit encore un rejet de bois de première qualité mais la couleur produite est une perte de bois mal fini entre un minimum de 60 à 200 pi2 qui seront enlevés de la ligne et jetés à la poubelle, oui, je me répète, un bois de première qualité jeté pour sa couleur mal fini, cet exercice ce produit à chaque changement de couleur donc une dizaine de fois par jour pour une moyenne de 150pi2 ça donne alors une moyenne de 1500 pi2 de bois de première qualité par jour qui est déclassé et jetté.

Notre idée est de reprendre tout ce bois et développer une façon de le re-sabler encore en usine une technique difficile dûe que tout le vernis des usines sont très dures et résistants alors re-sabler le tout à un bon prix est un défi et ca prend une volonté extrême d'une entreprise externe pour choisir de faire ce travail, une etreprise complice et visionnaire à participer dans une telle récupération.

Le résultat est de perdre 3 millimètre de moins sur une épaisseur de presque rien pour finalement récupérer et remettre ce produit bien fini dans le marché à un prix extrêmement compétitif mais bien-sûr limité dans la couleur et dans la quantité.